Géraldine Remy est l’autrice du best-seller > Les Secrets de La Licorne (éd.Ker), dans lequel elle retrace avec humour sa transition écologique, ses prises de conscience, ses découvertes mais aussi ses ratés ! Son 2e livre « Qui veut la peau de la licorne ? » vient de sortir en librairie et raconte la façon dont elle a transformé son écoanxiété* en énergie motrice (*L’écoanxiété est la détresse liée aux changements environnementaux et climatiques et ses impacts sur les générations présentes et à venir ainsi que sur de nombreuses espèces végétales et animales).

En 2016, j’enseigne le français dans une école bruxelloise. Un soir, je lis l’essai « Comment tout peut s’effondrer », de Pablo Servigne et Raphael Stevens. C’est la surprise, le choc. Ces scientifiques alarmistes sont-ils sérieux ? L’état de la planète est-il à ce point préoccupant ? Si nous sommes proches d’un point de non-retour, pourquoi n’en parle-t-on pas à chaque instant dans les médias ? Du jour au lendemain, j’ai l’impression qu’une épée de Damoclès est suspendue au-dessus de nos têtes. Quand j’en parle autour de moi, on me freine : « Assez de mauvaises nouvelles comme ça ! », « Profite de la vie, elle passe si vite ! », « L’humain a toujours trouvé des solutions, inutile de se ronger les sangs… ».

Me voilà seule avec ces constats anxiogènes et cette impression d’avoir basculé dans un monde parallèle. Mon regard sur nos sociétés et notre espèce n’est plus le même. Face à tels enjeux, que nous reste-t-il comme perspectives ? N’est-il pas déjà trop tard ?

Dans un premier temps, je m’inscris à un weekend de transition intérieure grâce à l’association « Réseau Transition ». Je ne refoule pas mes émotions et ne les considère pas comme illégitimes. Je profite de ce cadre pour m’exprimer dans un cadre sécurisé, entourée de gens que traversent les mêmes questionnements inconfortables. Ces deux jours me permettent de prendre du recul et de briser mon sentiment de solitude.

Après cet électrochoc, je passe à l’action ! J’expérimente une série d’astuces pour transformer mon écoanxiété en moteur d’action. J’agis, me forme en herboristerie et agroécologie, apprends à jardiner et à identifier les plantes comestibles et fonde une « green team » dans mon école… Au fil du temps, ma démarche se décentre. Je ne suis plus portée par la peur, mais par l’envie d’exprimer ce qui fait aussi de nous des êtres humains : nos émotions, notre humanité… et nos contradictions, parfois. Je m’investis dans des projets qui me tiennent à cœur et me sens de plus en plus en phase avec ce que je fais et ce que je donne. Comme beaucoup d’autres, j’agis à mon échelle pour que les choses changent et tendent vers davantage d’harmonie. M’engager à mon niveau, même de façon imparfaite, me permet de sentir plus cohérente. L’écoanxiété est perçue par certains comme une faiblesse pyschologique. Mais en fait, elle émerge quand on réalise que tout est interdépendant sur la planète et que l’équilibre est si précieux, si fragile ; quand on comprend que préserver cet équilibre est capital, pour soi comme pour tous les êtres vivants.

En 2020, j’entame l’écriture d’un livre sur le sujet. Je ressens le besoin de redonner de l’énergie aux personnes écoanxieux.ses, de leur parler au cœur, de les déculpabiliser car il n’y a aucune honte à ressentir ce qui fait de nous des êtres sensibles à ce qui nous entoure. Mon livre Qui veut la peau de la Licorne ? aborde avec authenticité et autodérision mon cheminement, mes égarements mais aussi mon expérience dans l’enseignement, où la question de l’écologie n’est pas évidente à aborder alors qu’elle est fondamentale. J’ai voulu écrire sur ce sujet avec autodérision car je refuse de semer des graines de peur ou de culpabilité, qui sont, à mes yeux, contreproductives.

Nous pouvons tous agir en débranchant plus souvent nos écrans, en renouant avec la nature et le sauvage, en développant notre intuition, en méditant…C’est exactement ce que je développe dans la formation de coaching chamanique que j’ai entamée il y a quelques semaines grâce à BAO-Elan Vital !
Chaque décision inspirée rayonne sur les autres et sur le collectif.

Géraldine Remy

 


Ci-dessous, vous trouverez l’aperçu de nos programmes : ateliers, trajets courts, formations longues, masterclasses et invitations au voyage.

> Soirée Info & Speed Coaching en ligne le 15 mars 2021 au BAO & Online.

> Cycle Voyager (la formation de coaching chamanique)Page Facebook Group ‘Voyager’

> Supervision le 02 mars 2021 en présentiel

> Masterclass burnout 19 & 20 janvier 2021

> Ateliers et Stages BAO-Elan Vital

> Formations longues (Explorer – Discoverer – Expert – Voyager – Consteller)

Daniëlle De Wilde

BAO-Elan Vital

 

Categories: Blog